Vidéos

Urinez utile à Amsterdam

Waternet, le fournisseur d’eau de la région d’Amsterdam, se lance dans le recyclage et pas n’importe lequel : il collecte et recycle l’urine des citoyens pour produire de l’engrais naturel destiné aux espaces verts de la ville.

L’année dernière, à l’occasion de la fête de la Reine, Waternet avait installé des urinoirs interactifs pour inciter les fêtards à ne pas uriner n’importe où dans Amsterdam. Un dispositif qui avait alors suscité l’enthousiasme des Amstellodamiens. Cette année le fournisseur d’eau de la région d’Amsterdam redouble d’imagination pour l’environnement puisqu’il met en place, dans la ville, des pissotières classiques destinées à nourrir les toits verts et les jardins.

Cette idée est née du constat que l’accumulation du phosphore contenu dans l’urine commençait à causer des dégâts importants dans les canalisations de la ville. Aussi, puisque le phosphore, au même titre que l’azote, a des vertus fertilisantes, la municipalité a décidé d’extraire ces éléments des urines récupérées et de s’en servir comme  alternative naturelle aux engrais traditionnels.

Selon Waternet, récolter l’urine d’un million de personnes permettrait de créer jusqu’à 1 000 tonnes d’engrais par an.

Publicités

Ne serait-ce qu’une seconde…

 » Je crois que c’est l’insouciance qui me manque le plus  »

Voici la phrase qui est à la base du projet  » Ne serait-ce qu’une seconde  »
Le 17 juin 2013, à l’initiative de la Fondation Mimi et de l’agence de publicité Leo Burnett France,
20 personnes atteintes du cancer ont participé à une expérience de relooking inédite.
Ce film retrace cette aventure.

Twitter sans désarçonner

Twitter sans désarçonner

Berroca met au défi les argentins d’envoyer un tweet depuis un bureau customisé en taureau mécanique. Mission totalement impossible. Défi franchement hilarant.

Berroca c’est la petite pilule magique qui permet à tous les employés de bureaux, harassés par la fatigue et le stress, de retrouver une vivacité physique et mentale. Un discours mercantile que la marque a décidé de matérialiser en attraction sportive: un bureau traditionnel a été détourné en taureau mécanique. Les participants l’enfourchent comme un cheval d’arçon et disposent ensuite de 24 secondes pour envoyer un tweet. De quoi mettre un peu de piment dans la vie de bureau !

Le claim: Beat your daily grind. Un dispositif orchestré par JWT, Argentina.

Drones volants : la nourriture et la bière tombent du ciel

Levez les yeux, il semblerait que des pizzas, des bières et même des burgers au sushi tombent du ciel !

Depuis quelques mois, quelques marques sortent tour à tour leur concept de livraison par drone dans le secteur de l’alimentaire.
Pour le moment au stade de test&learn et de gadget, cette tendance nous montre bien que l’innovation technologique est un véritable terrain de jeu, qui pourrait se transformer en réelle innovation servicielle pour les consommateurs.

Domino’s Pizza
Domino’s Pizza a
créé un « Proof Of Concept » : se faire livrer sa pizza par les airs grâce au DomiCopter. Cette invention n’est qu’un concept mais la marque fait déjà parler d’elle rien qu’avec cette vidéo publiée il y a quelques jours.

Livré par des chouettes !

Livré par des chouettes!

Bataille de RP et com’ à l’œil. Tandis qu’Amazon obtient un buzz facile avec un hypothétique service de livraison par drone, la chaine de librairies Waterstones propose, elle, d’assurer le service par des hiboux. Retour à l’envoyeur !

La chaîne de librairies britanniques Waterstones rebondit sur l’annonce récente d’Amazon de livrer certains de ses clients par drones. Elle lance le programme O.W.L.S (Ornithological Waterstones Landing Service) : une prestation digne d’Harry Potter, puisque ce sera une armée de hiboux qui déposera les livres directement aux acheteurs.

ADVERTISEMENT

Tout comme Amazon et son projet « drones », Waterstones précise que cette flotte de hiboux, spécialement formée pour ces opérations, travaillera en solo ou en équipe et sera en mesure de livrer le ou les colis dans les trente minutes après que la commande soit passée.

Le responsable presse du programme O.W.L.S précise néanmoins que ce projet ne sera mis en place qu’au bout d’un certain nombre d’années, au vue du temps qu’il fait pour former un hibou.

Un facétieux tacle à Jeff Bezos, fondateur d’Amazon. Car si l’annonce a emporté la timballe du buzz dans les media, il s’agit surtout d’un bon coup de pub obtenu à peu de frais pour Noël. Rendre effectif ce programme, baptisé « Amazon Prime Air », demanderait entre quatre et cinq ans de développement et de nombreux tests de sécurité, a précisé le pourtant si taiseux M. Bezos.

Viadéo lance sa premiere campagne de publicité TV

Viadéo lance (enfin) sa premiere campagne de publicité TV à partir du 5 novembre 2012. Réalisée par l’agence Melville, les trois spots vantent l’habileté et la réactivité des profils disponibles sur le site. On se demande néanmoins si c’est une bonne idée de montrer le côté “glandeur” ou “voyeur” de ces jeunes cadres dynamiques…

“On va bosser deux fois plus »

Natalie Dessay et Michel Legrand chantent dans le métro parisien

Les Parisiens qui utilisent le métro et passent par la station Saint Lazare avaient bien de la chance le samedi 7 décembre: Natalie Dessay, Michel Legrand et leurs musiciens leur ont offert un concert exceptionnel de 45 minutes. Natalie Dessay a expliqué qu’après avoir chanté l’opéra partout dans le monde, elle se devait bien de le faire dans le métro. Avec les compositions de son nouveau partenaire. Un moment exceptionnel qui a été mis en image..