Katy Perry veut mettre sa popularité au service de l’Unicef

Avec 48 millions d’abonnées sur Twitter, Katy Perry a décidé de mettre son immense popularité sur les réseaux sociaux au service d’une bonne cause. La chanteuse de 29 ans est devenue ambassadrice de bonne volonté de l’UNICEF pour aider l’organisation dans sa lutte contre les violences envers les enfants. Elle a confié s’être inspirée de son expérience au Madagascar, l’un des pays les plus pauvres du monde où elle s’était rendue plus tôt dans l’année, pour écrire la chanson intitulée « Unconditionally ».

Publicités

Il vole un iPhone mais renvoie au propriétaire sa liste de contacts sur papier

Décidément, les relations qu’ont les Chinois avec les iPhones sont plutôt conflictuelles ! En octobre dernier, un couple chinois était accusé d’avoir vendu son enfant afin de s’acheter des produits de luxe, dont un iPhone. Cette fois-ci, un homme se fait voler son iPhone mais reçoit quelque temps après une surprise de la part du voleur…

Zou Bin travaille dans le secteur des débits de boissons et alors qu’il prenait un taxi, il se fait voler son iPhone par la personne assise à côté de lui. Il se munit alors d’un autre téléphone et se met à envoyer des messages au voleur en lui disant : « Je sais que vous étiez assis à côté de moi. Je peux vous assurer que je vous retrouverai. Regardez dans les contacts du téléphone, et vous verrez à qui vous avez affaire. […] Si vous avez du bon sens, renvoyez le téléphone à l’adresse suivante« . En effet, Zou Bin travaille dans un secteur très influent en Chine, aussi réputé pour être proche de certains gangs criminels et il n’a pas sauvegardé au préalable sa liste de contacts comptant plus de 1000 entrées.

Sauf que l’histoire ne s’arrête pas là, quelques jours plus tard, Zou Bin reçoit un colis. Ce-dernier contenait la carte SIM de son iPhone subtilisé ainsi que 11 feuilles de papier sur lesquelles le voleur avait soigneusement recopié la totalité des contacts du smartphone de Zou Bin. « Cela a dû prendre horriblement longtemps pour écrire une par une les 1 000 entrées, les noms et les suites de chiffres. J’imagine que sa main a dû enfler ».

Belle audace de la part du voleur qualifié de « sympathique et dévoué » et possédant « de véritables valeurs éthiques » selon des utilisateurs du réseau social Weibo. Je serais plutôt tentée de penser que c’est la peur qui l’a poussé à faire de geste de « bonté » et non son grand coeur.contact-iphone-11-pages

Mazda investit le cinéma… avec son jeu vidéo

Pour promouvoir la sortie de sa nouvelle voiture, en 2014, la marque Mazda a mis en place, au Canada, une importante campagne intitulée « Game Changer », déclinée en publicités télé, print, web.. et en jeu vidéo ! En effet, la marque a transformé quelques amateurs de cinéma en pilotes virtuels, en mettant en place un jeu vidéo dans certaines salles de cinéma à Vancouver et Toronto. Les spectateurs deviennent acteurs, joueurs, à un moment inattendu : pendant les publicités qui précèdent la diffusion du film qu’ils sont venus voir. Ils sont ainsi les pilotes de la nouvelle Mazda 3, avec leur smartphone en guise de volant.

Développé par l’agence JWT, “Fast Lane” est un film interactif qui connecte le smartphone des personnes présentes dans la salle au grand écran. Cette expérience mobile est possible grâce aux capteurs de mouvement des smartphones (les accéléromètres) et aux équipements “TimePlay” de certaines salles de cinéma. D’après Brent Choi, directeur de la création et de l’intégration de JWT, “Fast Lane” est la toute première expérience double écran qui utilise ces technologies dans les cinémas. Un tel dispositif a été mis en place afin de mettre en avant le fait que la nouvelle Mazda est exemplaire en termes d’intégration des technologies, notamment des smartphones !

Ce jeu est donc une façon originale et cohérente de promouvoir les caractéristiques du véhicule. Les spectateurs d’une même salle concourent ainsi entre eux, et le classement est affiché en temps réel sur le grand écran. A la clé, la fierté d’être parmi les meilleurs, mais aussi la possibilité de gagner des gadgets Mazda et des places de cinéma. Les joueurs peuvent également demander, directement via l’application, un essai gratuit (et réel !) de la nouvelle Mazda 3. Leur sollicitation est ensuite transmise à un concessionnaire, qui les contacte plus tard. Selon JWT, en trois semaines, 172 158 tours de circuits ont été faits, et plus de 6 100 tests ont été demandés suite à cette expérience !

Mazda-IEUP3

On connaît le vainqueur de la Coupe du Monde 2014

On connaît le vainqueur de la Coupe du Monde 2014

Les jeux sont faits : l’Allemagne serait la grande championne de la Coupe du Monde FIFA 2014. Un pronostic très sérieux établi par Electronic Arts et son moteur de jeu EA Sports.

ADVERTISEMENT

À l’aide du moteur de jeu EA SPORTS, dont est équipé le jeu vidéo Coupe du Monde de la FIFA, Brésil 2014, Electronic Arts a pu simuler la Coupe du Monde de la FIFA 2014 et tester les 32 équipes qualifiées dans les mêmes conditions qu’elles retrouveront dans quelques jours au Brésil.

Le jeu Coupe du Monde de la FIFA, Brésil 2014, sorti en France le 17 avril sur Playstation 3 et XBOX 360, permet à chaque joueur de rentrer en immersion totale avec l’évènement sportif. Avec 203 sélections nationales, 7 469 joueurs, 19 sélectionneurs officiels sous licence et 21 nouvelles enceintes, dont les 12 stades officiels du Brésil, ce dernier a la possibilité notamment d’intégrer une des équipes qualifiées pour la coupe et incarner la star du ballon rond qu’il aura choisi en vue de, peut-être, remporter la finale: des avatars numériques des plus grands joueurs de football au monde et qui ont les mêmes caractéristiques physiques. Ainsi les avatars du jeu, s’ils sont déjà à l’image des originaux, respectent également leurs spécificités techniques et sont mis à jour régulièrement en fonction des véritables statistiques fournies par les joueurs sur terrain réel.

Une mise en scène très réaliste puisqu’elle s’appuie sur des données très sérieuses et qui permet aujourd’hui à Electronic Arts d’effectuer des pronostics. Ainsi, après que le moteur de jeu ait initié des matchs strictement calqués sur la phase de poule de la Coupe du Monde, la firme a déterminé que l’Allemagne s’imposerait 2-1 en prolongation face au Brésil à l’Estádio do Maracanã, le 13 juillet. La Mannschaft décrocherait ainsi sa quatrième couronne mondiale et deviendrait le premier pays européen à remporter une Coupe du Monde de la FIFA sur le sol sud-américain.

Le Ballon d’Or serait attribué à Neymar (6 buts), ainsi que le Soulier d’Or. Le meilleur but serait, lui, attribué à Andrés Iniesta contre l’Angleterre.

Il y a quatre ans, EA Sports avait prévu la victoire espagnole en Afrique du Sud. Les fans en désaccord avec ces pronostics ont néanmoins la possibilité d’effectuer les leurs grâce aux nouveaux Pronostics interactifs EA S ports ™ Coupe du Monde de la FIFA 2014.

Résultats de la simulation Coupe du Monde de la FIFA, Brésil 2014™ d’EA SPORTS™ :

 

 

 

Urinez utile à Amsterdam

Waternet, le fournisseur d’eau de la région d’Amsterdam, se lance dans le recyclage et pas n’importe lequel : il collecte et recycle l’urine des citoyens pour produire de l’engrais naturel destiné aux espaces verts de la ville.

L’année dernière, à l’occasion de la fête de la Reine, Waternet avait installé des urinoirs interactifs pour inciter les fêtards à ne pas uriner n’importe où dans Amsterdam. Un dispositif qui avait alors suscité l’enthousiasme des Amstellodamiens. Cette année le fournisseur d’eau de la région d’Amsterdam redouble d’imagination pour l’environnement puisqu’il met en place, dans la ville, des pissotières classiques destinées à nourrir les toits verts et les jardins.

Cette idée est née du constat que l’accumulation du phosphore contenu dans l’urine commençait à causer des dégâts importants dans les canalisations de la ville. Aussi, puisque le phosphore, au même titre que l’azote, a des vertus fertilisantes, la municipalité a décidé d’extraire ces éléments des urines récupérées et de s’en servir comme  alternative naturelle aux engrais traditionnels.

Selon Waternet, récolter l’urine d’un million de personnes permettrait de créer jusqu’à 1 000 tonnes d’engrais par an.

Les chaussures André font du street marketing

A partir de ce 30 octobre 2013, André lance sa nouvelle campagne de publicité « Flirtez avec la ligne », mélange d’affichages, de street marketing, d’événementiel et de digital.

L’enseigne escompte ainsi investir la ville de Paris via un jeu de piste urbain grandeur nature : les publicités affichées dans les stations de métro de Saint-Lazare, Chaussée d’Antin, Opéra, et Havre-Caumartin, seront ainsi complétées, à même le sol, par une ligne blanche menant au magasin André le plus proche.

Une histoire de lignes blanches

Pour relayer cette campagne sur Internet, André propose aussi à ses clients de se photographier en équilibre sur ces lignes blanches, puis de poster la photo sur la page facebook de la marque. Des paires de chaussures sont ensuite à gagner.

Ne serait-ce qu’une seconde…

 » Je crois que c’est l’insouciance qui me manque le plus  »

Voici la phrase qui est à la base du projet  » Ne serait-ce qu’une seconde  »
Le 17 juin 2013, à l’initiative de la Fondation Mimi et de l’agence de publicité Leo Burnett France,
20 personnes atteintes du cancer ont participé à une expérience de relooking inédite.
Ce film retrace cette aventure.

Twitter sans désarçonner

Twitter sans désarçonner

Berroca met au défi les argentins d’envoyer un tweet depuis un bureau customisé en taureau mécanique. Mission totalement impossible. Défi franchement hilarant.

Berroca c’est la petite pilule magique qui permet à tous les employés de bureaux, harassés par la fatigue et le stress, de retrouver une vivacité physique et mentale. Un discours mercantile que la marque a décidé de matérialiser en attraction sportive: un bureau traditionnel a été détourné en taureau mécanique. Les participants l’enfourchent comme un cheval d’arçon et disposent ensuite de 24 secondes pour envoyer un tweet. De quoi mettre un peu de piment dans la vie de bureau !

Le claim: Beat your daily grind. Un dispositif orchestré par JWT, Argentina.

Drones volants : la nourriture et la bière tombent du ciel

Levez les yeux, il semblerait que des pizzas, des bières et même des burgers au sushi tombent du ciel !

Depuis quelques mois, quelques marques sortent tour à tour leur concept de livraison par drone dans le secteur de l’alimentaire.
Pour le moment au stade de test&learn et de gadget, cette tendance nous montre bien que l’innovation technologique est un véritable terrain de jeu, qui pourrait se transformer en réelle innovation servicielle pour les consommateurs.

Domino’s Pizza
Domino’s Pizza a
créé un « Proof Of Concept » : se faire livrer sa pizza par les airs grâce au DomiCopter. Cette invention n’est qu’un concept mais la marque fait déjà parler d’elle rien qu’avec cette vidéo publiée il y a quelques jours.

Facebook : doit-on continuer à payer ?

Facebook : doit-on continuer à payer ?

Les changements d’algorithmes de Facebook réduisent toujours plus la visibilité des posts. Quels enjeux pour les marques et comment peuvent-elles réagir? Une tribune de Nael Hamameh – Directeur Associé – Mazarine You to You.

ADVERTISEMENT

 Payer sur Facebook, ce n’est pas nouveau

Contrairement à ce qu’on peut lire parfois, Facebook n’est pas devenu payant. Pour les annonceurs, Facebook n’a jamais été ni totalement gratuit, ni totalement payant.  Il y a toujours eu un mix entre : payant (paid media) et gratuit (owned media et earned media). La nouveauté, c’est la proportion de gratuit qui commence à tendre vers 0.

Quelques rappels

Quand vous publiez un post sur votre page, 3 paramètres jouent sur sa visibilité

–          Owned media : une (petite) partie de vos fans voient apparaître le post sur leur page d’accueil.  Plus vous avez de fans, plus vous avez de fans potentiellement exposés au post.

–          Earned media : parmi ces fans exposés, quelques-uns vont peut-être cliquer sur « partager » et une partie de leurs amis « non-fans » vont alors voir le post également. Plus votre post est « sexy », plus il y a de partages et plus il y a d’amis de fans exposés. Attention à ne se faire trop d’illusion sur le earned media : dans la majorité des cas, la viralité ne représente qu’une petite part du reach.

–          Paid Media : vous pouvez (mais vous n’êtes pas obligé) payer pour atteindre une plus grand proportion de vos fans. Vous pouvez même diffuser vos posts à des « non-fans » … par exemple : les 30 millions de facebookers français. Plus vous payez, plus il y aura de personnes exposées.

Tout ça n’est pas nouveau. La nouveauté, c’est la baisse inexorable du taux de reach « organique » (c’est-à-dire gratuit : somme du owned et du earned).  Depuis des années, les annonceurs et les agences investissent en « facebook ads » pour recruter des fans facebook.  Cette stratégie de recrutement et du développement du owned media est similaire à ce qui s’est toujours fait pour les bases de données d’email: j’investis en media pour récupérer des adresses emails / recruter des fans. Plus j’ai de fans, plus j’ai du owned media, et plus je vais pouvoir toucher un nombre important de personnes «  gratuitement » et régulièrement (autour de 200 posts par an)

Mais ces annonceurs qui se sont surtout intéressés au nombre de fans recrutés, ont appris 2 mauvaises nouvelles :

1/ Le taux de reach n’a jamais été de 100%. Ils ont payé Facebook pour recruter 1 million de fans et ils apprennent que leurs fans ne sont pas tous exposés à leurs publications. Il y a 3 ans, on parlait d’un taux de reach moyen à 16% par post.

2/ Le taux de reach va bientôt atteindre 0%. La moyenne actuelle du taux de reach serait autour de 5%. Elle sera bientôt à moins de 1% .

 

Facebook m’a trahi

Un grand nombre d’agences et d’annonceurs n’ont pas apprécié cette baisse continue du taux de reach après des années d’investissement pour développer le nombre de leurs fans. Sous l’effet de la colère et de la déception, beaucoup seraient tenté de couper les budgets Facebook et de boycotter le réseau social.  Faut-il continuer sur Facebook ? Faut-il abandonner Facebook ? Ou faut-il adapter sa stratégie Facebook ?

Les arguments (non officiels) de Facebook

–          Sur tous les sites web, la visibilité est payante. Chez Facebook aussi.

–          Personne ne vous oblige à accepter les CGU / CGV de Facebook. Si vous ouvrez une page sur Facebook, vous avez beau avoir recruté 1 million de fans, c’est Facebook qui décide du contenu qu’ils vont voir et se réserve le droit de changer de règles tous les mois. C’est pas fair play mais c’est légal.

–          Le taux de reach ne baisse pas (que) à cause des nouveaux algorithmes et des nouvelles règles de Facebook. C’est aussi parce qu’il y a plus de concurrence de contenu de marques : il y a de plus en plus de pages de marques, qui ont de plus en plus de fans, et qui publient de plus en plus de posts. En résumé, la quantité de posts de marques potentiellement « affichables » aux facebookers a énormément augmenté, beaucoup  plus vite que l’augmentation des membres et du temps passé par les internautes sur Facebook. Plus de concurrence de contenu pour autant d’attention disponible = baisse de la part de reach pour chaque annonceur.

Facebook reste incontournable

Sans détailler en 200 slides les statistiques de Facebook, ce qu’il faut garder à l’esprit, c’est que Facebook reste le site web le plus fréquenté au monde et en France (après Google). Et au-delà du nombre de Visiteurs uniques et de visites, c’est surtout le site web qui représente le plus de temps passé sur Internet, et de très loin.

Et comme il faut être présent là où se trouvent les internautes, il est difficile, en 2014, de se passer d’une présence sur Facebook, car ça reviendrait à boycotter le plus gros carrefour d’audience du web.

En revanche, il est temps d’adapter sa stratégie d’investissement sur Facebook, au vu de la baisse du taux de reach.

Et si j’avais 1 000€ à investir sur Facebook ?

Prenons l’exemple de 2 sociétés concurrentes :  Burger Bon et Burger Bien.

Les 2 marques démarrent sur Facebook et chacune a un budget 1 000 euros à investir en achat media.

Burger Bon a 0 fans. Ils décident de consacrer 0 euros au recrutement de fans. Ils publient des posts qu’ils sponsorisent auprès des « non-fans » bien ciblés (amateur de burger, 15-25 ans, Paris par exemple). Avec 1000 euros, Burger Bon peut espérer une visibilité de 100.000 personnes (hypothèse : CPM=10€), même en ayant 0 fans. Il est vrai qu’une fois les 1000 euros dépensés, Burgen Bon aura toujours 0 fans. Mais est-ce important ?

Burger Bien a 0 fans. La marque se dit qu’il vaut mieux investir dans le recrutement de fans car c’est probablement une stratégie rentable sur le long terme. Burger Bien investit 1000 euros et obtient 1000 fans. Désormais, à chaque fois que la page publie un post, elle va pouvoir toucher naturellement et sans payer ses fans… 50 de ses fans pour être plus précis (hypothèse : taux de reach =5%)

 

Exercice de mathématique :

Au bout de combien de temps, la stratégie de Burger Bien lui permettra de dépasser la visibilité de Burger Bon ?

Réponse :

A raison de 50 fans touchés par post, et de 200 posts par an, il faudra 10 ans (à condition que le taux de reach se maintienne à 5%) pour que Burger Bien rentabilise ses fans et atteignent les 100.000 contacts de Burger Bon

ð  Moralité : arrêter de payer pour recruter des fans. Mettez tout votre budget « paid media facebook» en « sponsoring de post facebook » pour augmenter la visibilité de vos posts.

Il faut changer l’objectif de recrutement (de fans) en objectif de visibilité (des posts)

 

Donc, on arrête de recruter des fans ?

Pas tout à fait. Il faut arrêter d’acheter de la publicité sur Facebook avec pour objectif de recruter des fans.

Mais il faut recruter de vrais fans « gratuitement » en communiquant l’adresse de votre page facebook.com/maMarque sur votre site web, vos emailing, vos campagnes de publicités TV/print/affichage et surtout sur vos produits. En terme de ciblage, ça vous permettra de vous assurer que c’est bien vos clients qui deviennent vos fans facebook et non pas des mercenaires des jeux concours facebook.

Préparez l’alternative à Facebook

Comment ne plus dépendre de Facebook où vous avez déjà trop investi pour développer votre page à 1 million de fans ?

–          Au minimum, récupérez les emails et les données de vos fans. Certes, le taux d’ouverture de l’emailing n’est pas non plus de 100%. Mais à 20% de taux d’ouverture en moyenne, c’est toujours mieux que les 5% de reach des posts Facebook.